Cliquez sur l’image ci-dessous pour la voir en entier

Il faut parfois oser

Il faut parfois oser… Il faut parfois sauter dans l’inconnu.

Il n’y a aucune manipulation dans cette photographie d’un jeune homme sautant dans la mer depuis les remparts de la vieille ville de Saint-Jean-d’Acre, en Israël. Il y a suffisamment de profondeur, mais il est impossible d’en être certain avant de sauter et d’en faire l’expérience par soi-même. 


Et le personnage qui se tient debout sur une pierre affleurant le niveau de la mer ne fait qu’ajouter à l’illusion du manque de profondeur, au doute, et à l’angoisse de ne pouvoir sauter sans se blesser.


Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être et, en suivant le sentier de notre vie, nous sommes tous confrontés plus d’une fois à ce dilemme: oserons-nous entrer dans l’inconnu… ou pas ? La choix est toujours le nôtre mais une chose est sûre: ne pas oser n’apportera aucun changement. Oser pénétrer l’inconnu est comme sauter dans la mer pour découvrir, une fois dans l’eau, un nouveau monde qu’il n’est pas possible de percevoir de l’autre côté… de l’autre côté du miroir. Et une fois que l’on a vu l’autre côté du miroir, l’inconnu cesse d’exister. L’ignorance a laissé la place à la conscience.