Cliquez sur l’image ci-dessous pour la voir en entier

Le magasin Apple

En photographie comme dans la vie, je crois que le plus important n’est pas ce que l’on voit mais ce qui est au-delà. Il ne faut pas essayer de comprendre une photographie, mais de la percevoir, de la capter. Tout est une question de symboles. Un symbole transmet toujours plus qu’il ne paraît, il représente un concept sans pour autant être le concept lui-même.

Un symbole peut représenter un concept métaphysique, religieux ou sacré, car il est un moyen pour établir un lien avec un plan de manifestation plus subtil. Ce qui émane de lui et qu’il nous transmet nous permet de prendre conscience d’une signification, d’un sens qui n’est pas « lisible » par le mental rationnel et qui nous rappelle ce qui est le plus important dans la vie.

Dans les cultures traditionnelles, la vie sociale est organisée autour du temple (quelle que soit la religion en vigueur). Puis l’Académie, l’Université a replacé le Temple en tant que lieu significatif. Aujourd’hui, nos villes modernes dansent au rythme des centres commerciaux, lesquels sont devenus les nouvelles Agora. Ces nouveaux temples possèdent aussi leurs idoles… comme celle que j’ai capturée sur cette image, dans une rue du centre de Madrid, en Espagne.