Cliquez sur l'image ci-dessous pour la voir en entier

Le sentier

À première vue, cette femme et cet homme marchent dans des directions opposées. Mais lorsque l’on regarde de plus près, on se rend compte qu’ils suivent le même et unique chemin.

Il n’y a qu’une seule route pour arriver au sommet de cette colline, située dans la ville de Safed en Israël. Tous ceux qui montent et descendent doivent suivre le même chemin car il n’y a simplement pas d’alternative.

Je crois que quelque chose de similaire existe en ce qui concerne l’humanité: nous pensons avoir « notre manière », suivre une voie spécifique, et nous ne nous sentons pas obligés de faire attention à la manière dont les autres tracent leur route. Mais nous nous trompons: comme nous faisons tous partie de la même humanité, nous sommes naturellement liés par une destinée commune.

Sur un plan matériel nous partageons la même planète. Malgré cela, quelques politiciens égocentriques – malheureusement de plus en plus nombreux – n’étant capables que d’une vision à court terme du futur, donnent la priorité à leurs intérêts personnels – habituellement financiers – et cela aux dépens de ce dont a besoin l’humanité. J’ai du mal à croire qu’ils soient à ce point stupides qu’ils refusent d’affronter la réalité du changement climatique et de relever le défi pour prévenir une crise globale dans laquelle il n’y aura aucun vainqueur. Mais je suis sans doute encore trop naïf…

Sur un plan moral et éthique, nous partageons la même essence en tant qu’êtres humains. Nous appartenons tous à la même humanité. Bien sûr, il y a des divergences d’opinions, d’idées et de sentiments, mais nous sommes tous essentiellement des gouttes issues du même nuage, et nous sommes arrivés sur terre avec la même pluie. Chaque goutte est tombée ailleurs, l’une sur un sommet montagneux, l’autre dans une vallée, et chacune semble suivre un chemin différent mais à la fin le but est le même: toutes les gouttes se résorberont dans le même océan.

Comment pratiquement considérer cela? Nous pouvons apparemment appartenir à différentes races et nations, nous pouvons être Caucasiens, Africains, Asiatiques ou métis; nous pouvons être Juifs ou Arabes; nous pouvons nous identifier avec un genre ou un autre; mais aucune de ces identifications et identités partielles ne devraient prédominer par-dessus et au-delà de notre identité essentielle et fondamentale: nous sommes des êtres humains, nous appartenons à la même humanité, et nous partageons la même destinée.